Archive for octobre 2009

Êtes-vous plus Alcool, Pot ou Ecstasy?

samedi31octobre2009

Êtes-vous plus du type à en boire quelques unes bien froides, à fumer un joint ou à gober de l’ecstasy?!

Je me pose cette question cette semaine car j’ai lu un article intéressant sur une nouvelle étude universitaire qui vient de paraître et qui nous laisse des conclusions plutôt suprenantes.

Le principal conseiller britannique aurait affirmer, selon son rapport d’étude, que le canabis, l’ecstasy ou le lsd seraient en fait moins dangereuses que l’alcool ou la cigarette.

D’après son classement, nous pouvons observer que l’alcool serait au cinquième rang des substances les plus dangereuses et le tabac se trouve au neuvième rang. Le pot, le LSD et l’esctasy, pour leur part, sont au 11e, 14e et 18e rang.  

Selon lui, les risques de maladies psychotiques à fumer du pot ne sont pas vraiment pas élevés. Il va même jusqu’à dire que de prendre de l’ecstasy n’est pas plus dangereux que de monter à cheval.

Personnellement, j’ai de la difficulté à bien cerner ce que ce rapport met en évidence. J’ai toujours inclu à ma manière de voir les choses que l’alcool et la cigarette étaient tout aussi dommageables pour la santé que les drogues en générales. Cependant, j’avais toujours cru que les drogues, surtout celles que l’on considère comment étant « chimiques » en venaient à être plus dommageable.

Ce que je peux voir, c’est que ce rapport semble parler des dommages faits directement par la prise de ces substances. Par contre, je pense que ce qui fait une différence, c’est la quantité que l’on ingère ainsi que la fréquence.

Si on prend l’exemple d’une personne qui consomme 24 bières par jours et celui d’une personne qui consomme 24 ecstasy par jour. D’après vous, qui aura le plus de conséquences graves sur son système en premier?! Pour ma part, je miserais sur la personne qui consomme 24 ecstasy par jour.

Sans farce, je connaîs des personnes qui fument un paquet de cigarettes par jour depuis plusieurs années, et je ne peux pas dire qu’ils sont en danger de mort. Par contre, j’ai également vu à plusieurs reprises des personnes qui consommaient des doses assez intenses d’ecstasy ou de speed par jour et je peux vous assurer qu’après un temps qui n’a pas été si long, on pouvait déjà voir toutes les conséquences physiques et psychologiques de cette consommation sur ces personnes.

J’aimerais donc connaître votre avis sur ce rapport et sur la consommation de drogues, alcool, tabac ou toute autre substance qui se consomme régulièrement a sein de notre société.

Jusqu’à quel point peut-on croire n’importe quoi sur n’importe qui?!

jeudi15octobre2009

Jusqu’à quel point peut-on croire n’importe quoi sur n’importe qui?! C’est la question que je me pose cette semaine (même si c’est un sujet qui m’intéresse tout le temps de manière générale). Comment se fait-il que la plupart du temps, n’importe qui va tout simplement croire ce que quelqu’un d’autre lui dit sans même aller valider l’information afin de se forger lui-même son opinion?! Il est certain que lorsque quelqu’un que nous connaissons nous raconte quelque chose, nous voulons le croire directement car, de façon globale, pourquoi nous mentirait-elle? Le fait est que de cette bonne volonté nait souvent la « désinformation »Cependant, le problème ne vient pas du fait que vos amis ou connaissance veulent vous faire croire n’importe quoi. Le problème, c’est que nous faisons tous confiance à des médias qui eux peuvent et souvent nous disent n’importe quoi.

Combien d’exemples de manipulation de l’information pouvons-nous retracer dans l’histoire du monde?! PLEIN!!!! Ce n’est pas un concept qui est nouveau et en plus, j’ai l’impression qu’il ne se démodera jamais… Ce que je trouve fascinant, c’est la naïveté toujours aussi constante, si ce n’est pas grandissante, avec le temps, des êtres humains. Nous consommons un peu de ce « n’importe quoi dret dans ta face » à tous les jours et je ne pense que nous réalisions jusqu’à quel point cela influence notre manière de voir les choses.

Ce qui a fait en sorte de motiver le sujet de ce billet est un article que j’ai lu sur le site internet wordpress.com. Cet article raonte l’histoire d’une personne au Royaume-Uni qui aurait, avec l’aide d’une équipe, fait parvenir de fausses histoires sur des vedettes aux tabloïds afin de justement vérifier à quel degré on se « faisait avoir ». Comme vous pouvez sûrement vous en douter, toutes les histoirs qu’il a fait parvenir ont été publiées et ce, sans vérification. Autrement dit, la personne en question s’est fait payer pour raconter n’importe quoi et pour que ce soit publier (W T F?!?!). Par exemple, il aurait raconter une histoire comme quoi les cheveux d’Amy Winehouse auraient pris en feu pendant qu’elle jouait de la musique avec ses amis. http://www.cyberpresse.ca/actualites/insolite/200910/15/01-911518-des-tabloids-pieges-publient-de-fausses-histoires.php Apparemment, un paquet d’autres histoires sur plusieurs autres célébrités auraient été publiées.

Je pense que ce genre d’exercice est très utile dans une société très médiatisée comme la notre puisqu’il peut nous permettre de peut-être s’ouvrir les yeux un peu plus grand et d’arrêter de tout croire juste parce que Jean-Luc Mongrain l’a dit à la télévision (dramatisation). Cependant, il faut aussi comprendre, selon moi, que l’information médiatique est d’abord et avant tout une « business » et que, comme dans toute bonne entreprise, sont but premier est de faire de l’argent. Je trouve donc qu’il n’est pas inconcevable que pour faire de l’argent, certaines personnes sont prêtes à modifier la réalité et à la vendre sous plusieurs formes (téléjournal, magasines, deux filles le matin, etc.).

Je ne suis pas train d’écrire que tout ce que nous « absorbons » est teinté de mensonge. Je pense simplement qu’avant de croire n’importe quoi qui est médiatisé, il vaut peut-être mieux s’informer davantage.

Pour terminer, j’aimerais attirer l’attention sur l’ironie de ce billet. J’ai quand même écrit de l ‘information qui sera médiatisé en prenant mes sources d’informations qui sont déjà médiatisées afin de critiquer l’information médiatisée. Finalement, ais-je écrit n’importe quoi ou si tout cela est véridique?

Bonne fin de semaine 😉

L’Hommequiaimesignersesbilletsavecdesnomsaugrenustroplongetattachéensembleplutôtqued’enfaireunphrasejusteparcequeleplaisird’imaginerquelqu’unquiseforceatoutlireetquiarrivealafinensedisant »ost! »/$quey’estcave »luimetausourireauvisagepourlerestedelajournée

Grippe A(H1N1) mythe ou réalité?!

jeudi1octobre2009

Cette semaine, mon attentiont fut particulièrement retenue par un article que j’ai lu sur le site cyberpresse.ca, lors d’un moment d’innatention durant mon cours de 3d… Il s’agit d’un article traitant du sujet de la grippe A (H1N1) et qui nous présente la situation suivante, est-ce que cette fameuse pandémie et tout ce qui en découle ne serait pas en fait qu’un complot gouvernemental?!

Au cours de l’article, la journaliste nous présente Jean-Jacques Crèvecoeur, un homme qui croit en effet que la menace d’une pandémie n’est pas réelle et que, dans futur plus ou moins lointain, le gouvernement finirait par rendre obligatoire la vaccination contre ce virus. Selon lui, autant les gouvernements, que les médias ainsi que l’Organisation mondiale de la santé nous tromperaient dans leurs discours. C’est pourquoi monsieur Crèvecoeur s’est donné comme mission d’alarmer le plus de citoyen possible au Québec en donnant une quinzaine de conférences.  La question que je me pose est la suivante: pourquoi cet homme ressent-il le besoin d’organiser des conférences du genre afin d’informer les citoyens québécois que nous nous faisons avoir par notre gouvernement et tous les autres?! La réponse, au prochain paragraphe!

La réponse à ce questionnement serait donc, la théorie du complot. Cette théorie veut tout simplement que le gouvernement ainsi que les autres instances citées plus-haut aient des « plans » nous visant tous, pauvres citoyens que nous sommes. Cette théorie semblerait même être défendue par beaucoup de personnes. De ce que j’en sais,quelques ébauches de ces « plans » ont déjà été élaborées. Par exemple, on reproche à ce vaccin de n’être qu’un prétexte pour faire faire beaucoup d’argent aux compagnies pharmaceutiques qui auront le contrat de production et que ces mêmes compagnies graisse la patte des gouvernements afin de continuer à faire plus d’argent… Un genre de roue de la fortune qui n’en fini plus et qui profite à tous sauf au peuple, en d’autres termes.

Un autre de ces « plans » serait le génocide de masse. Apparemment qu’il y aurait quelque chose de dangeraux contenu à l’intérieur de ce vaccin et que le but premier de tout ce manège serait en fait de vouloir tuer une bonne « batch » de personnes… D’accord, mais dans quel but??!  Pour les gourvenements voudraient-ils faire en sorte que des personnes soient tuées, dans le cas présent?! Je n’ai pas vraiment de réponse à cela et c’est justement pourquoi j’ai de la difficulté à me rattacher à cette théorie.

Voici un extrait de l’article en question qui m’a fait réfléchir :

« «Les théories du complot ont toujours été appuyées sur des citations d’apparence scientifique. Pourtant, ça ne repose sur aucune base. Ce sont des experts autoproclamés. Je peux trouver plein de gens qui pensent que la Terre est plate», commente André-A. Lafrance, professeur au département de communication de l’Université de Montréal.

Le dossier de la grippe A (H1N1) est très complexe alors que tout le monde a besoin de simplifier les choses. «Quelle merveilleuse façon de simplifier les choses que de croire qu’il y a un complot !» ajoute-t-il. » (http://www.cyberpresse.ca/actualites/quebec-canada/sante/200909/29/01-906812-pandemie-de-la-grippe-a-h1n1-complot-ou-menace-reelle-.php)

Pour résumer le tout, la vaccination contre la grippe A(H1N1) fait beaucoup jaser et toutes sortes de théories font maintenant leur apparition afin de tenter de cerner quels en sont les enjeux réels. Que ce soit l’hypothèse d’une réelle pandémie ou d’un complot gouvernemental, j’ai de la difficulté à déterminer à laquelle je me rattache le plus et c’est pourqoui j’aimerais recueillir votre manière de voir les choses.

C’est ce qui termine mon éditorial pour cette semaine, allez en paix, faites des enfants, battez le record du plus grand nombre de battement de paupière en treize seonces et quart, hallucinez un poney volant qui parle ou faites votre lavage avec de l’huile en moteur et du sang… Bref, à la prochaine 😉